HOME SPORTS RENCONTRES Isabelle Galmiche : "Avec Quentin Gilbert, on s'est régalé au Rallye du Var"
Isabelle Galmiche : "Avec Quentin Gilbert, on s'est régalé au Rallye du Var" Imprimer Envoyer
SPORTS - RENCONTRES
Mardi, 11 Décembre 2012 15:46

Navigatrice expérimentée, Isabelle Galmiche a copiloté avec succès Quentin Gilbert dans le Citroën Racing Trophy au Rallye du Var. Une collaboration qui se poursuivra au Rallye Monte-Carlo.

quentinvar122Quentin Gilbert et Isabelle Galmiche au Rallye du Var. - Photo Citroën Racing.

 

Elle a navigué Bertrand Pierrat, Olivier Courtois, entre autres, et bien sûr son compagnon Laurent Viana. Isabelle Galmiche a de l'expérience en rallye et l'a mise au service de Quentin Gilbert à la fin du mois de novembre dans le Var. Résultat de la course, une victoire au Citroën Racing Trophy. En attendant de connaître le programme 2013 du pilote vosgien, ce nouvel équipage semble devoir se pérenniser, notamment en janvier prochain au Rallye Monte-Carlo.

 

Vous venez de contribuer à la victoire de Quentin Gilbert dans le Citroën Racing Trophy. C'est le fruit de l'expérience ?

Oui, je pense lui avoir apporté calme et sérénité et on s’est tout de suite bien entendu. Bien que n'ayant pas été bercée dans le milieu du sport automobile, j'ai toujours été passionnée par la discipline. Au point d'embêter mon compagnon Laurent Viana pour qu'il m'accepte à côté de lui dans son auto ce qui s'est fait en 1995. Depuis nous avons couru principalement sur des Citroën en formules de promotion. Inconsciemment je suis fidèle à la marque.

Galmiche Noix-2009 moyAu Rallye de la Noix de Grenoble avec Bertrand Pierrat.


Quand vous avez navigué Bertrand Pierrat ou Olivier Courtois vous n'étiez pas dans une Citroën ?

Avec Bertrand Pierrat j'ai gagné plusieurs rallyes avec la Toyota Corolla dont ceux de Lorraine, de Saint-Marcellin et de la Noix de Grenoble. Mais ma première victoire, je l'ai acquise avec Olivier Courtois au Rallye de Haute-Saône en 2007 sur la Maxi Mégane. Le plus amusant, c'est que le jour où j'avais navigué pour la première fois Olivier, ça s'est fait sur un hasard. Son copilote n'avait pas la licence pour disputer le Rallye de la Luronne et je l'ai remplacé au pied levé dans la R11 Turbo.

 

Vous vous retrouvez dans le baquet de Quentin Gilbert au Rallye du Var. Comment les choses se sont-elles faites ?

C'est une demande de sa part. J'ai accepté car j’apprécie beaucoup Quentin et j'aime bien ce rallye. Mais l'enjeu était très important, ce n'était pas facile pour lui. Tout s'est très bien passé. Il a bien entendu un « très bon coup de volant » et il est très à l'écoute. Avec Quentin, on s'est régalé au Rallye du Var, tout en ayant atteint notre objectif.

 

Est-il vrai qu'à un moment de l'épreuve, lui qui est plutôt impétueux, vous a demandé de le calmer ?

C'est vrai. C'était dans la dernière spéciale du samedi. J'ai bien vu une auto sur le bord de la route. Mais j'étais dans mes notes et je ne me suis pas aperçue que c'était Stéphane Consani qui était sorti. Quentin m'a dit alors qu'il devait rester calme et j'ai tout de suite compris. Il a eu l'intelligence de me prévenir preuve de son bon sens car dans ces moments-là je sais que ce n'est pas toujours évident.

 

Votre collaboration avec Quentin Gilbert va continuer ?

Il y a eu une belle osmose entre nous. Nous disputerons le Rallye Monte-Carlo ensemble en attendant de connaître le reste de son programme 2013. Le Monte-Carlo est un gros challenge avec de gros enjeu. Après le Rallye du Var, il n'y avait pas de raison de changer.

Galmiche-VianaAvec Laurent Viana sur une C4 WRC qu'Isabelle Galmiche trouve fantastique.

 

Dans le même temps vous copilotez Laurent Viana. Vous allez pouvoir concilier deux programmes de front ?

Avec Laurent cette année, outre le Rallye Vosgien où nous avons terminé cinquième, nous avons roulé en Slovaquie et aussi en Pologne, ce qui est dépaysant. Il y a une belle ambiance là-bas.
Nous allons adapter notre programme en fonction des dates définies avec Quentin et si nous le pouvons rouler de nouveau avec la C4 WRC : une voiture tout simplement fantastique.

 

Propos recueillis
par Bruno Navarre

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

AddThis Social Bookmark Button
Bannière
Bannière