HOME SPORTS RENCONTRES Marielle Grandemange : "le championnat est loin d'être joué"
Marielle Grandemange : "le championnat est loin d'être joué" Imprimer Envoyer
SPORTS - RENCONTRES
Jeudi, 06 Septembre 2012 02:06

altAvant le Rallye du Mont-Blanc, Marielle Grandemange est en tête des copilotes en championnat de France, tout comme son pilote Jean-Marie Cuoq. Mais elle estime que rien n'est joué à trois épreuves de la fin de la saison.

 

Marielle Grandemange court partout. Après avoir disputé le Rallye Régional des Vallées avec Laurent Poirot, elle sera au départ du Rallye National Vosgien dans le baquet de droite d'Eric Mauffrey. Mais cette saison sa priorité est le championnat de France. Elle y est leader des copilotes, au même titre que son pilote Jean-Marie Cuoq qu'elle navigue avec succès sur la Ford Focus WRC. Avant d'aborder ce week-end le Rallye du Mont-Blanc, l'équipage reste sur un succès dans le Rouergue. Pourtant, alors qu'il ne reste que trois épreuves dans ce championnat, la Vosgienne refuse de crier victoire. Elle fera les comptes avant le Rallye du Var.

 

Le championnat de France des rallyes a fait une pause de deux mois. Avec Jean-Marie Cuoq vous avez gagné au Rouergue. C'était une belle satisfaction après quatre deuxièmes places ?

Nous ne pouvions pas faire mieux. Nous n'avons fait aucune erreur ce qui nous procure encore plus de plaisir. Et puis c'était un peu un anniversaire puisque ça faisait tout juste un an que je collaborais avec Jean-Marie. Auparavant dans chaque rallye du championnat, il y avait eu de petites fautes qui ne nous avaient pas empêchés d'être à l'arrivée mais nous avaient privés de victoire.

 

altComment abordes-tu le Rallye du Mont-Blanc ?

C'est un rallye où il y a pas mal de nouveautés avec des spéciales à parcourir dans les deux sens. Nous avons eu une grosse journée de reconnaissances mardi. Et surtout, la concurrence sera sévère avec Stéphane Sarrazin et Dany Snobeck. Sans oublier Julien Maurin qui sera à suivre.

 

En cas de bon résultat, vous auriez une bonne option pour le gain du championnat ?

Je me refuse à sortir la calculette. Je sais que certains le font déjà. Je constate seulement que les rallyes à venir ont tous des coefficients 2 et que tout est possible. Personnellement, je ferai les comptes après le Rallye des Cévennes. Nous verrons alors où nous en sommes.

 

altEn début de saison, tu avais déclaré te consacrer uniquement au championnat de France. Mais tu as retrouvé Laurent Poirot au Rallye des Vallées. Quelles sont tes impressions ?

C'était un peu court en kilométrage et un peu long en attente. Au delà de ça, nous gagnons notre classe et si nous n'avions pas écopé bêtement d'une pénalité, je n'y reviendrai pas, ni ne la contesterai, nous aurions été bien placé au scratch et sur le podium du groupe N. Mais il y avait une minute à récupérer.

 

Autre infidélité à Jean-Marie Cuoq, tu vas disputer le Rallye Vosgien avec Eric Mauffrey. Il y a longtemps que vous n'aviez pas couru ensemble ?

La dernière fois, c'était à la Finale de la Coupe de France des Rallyes 2007 à Mende en Lozère. Nous avions gagné, déjà sur une 306 Maxi.

Propos recueillis
par Bruno Navarre.

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

AddThis Social Bookmark Button
Bannière
Bannière