HOME SPORTS L'ACTUALITE Estoril / ELMS : Alpine conserve son titre
Estoril / ELMS : Alpine conserve son titre Imprimer Envoyer
SPORTS - L'ACTUALITE
Dimanche, 19 Octobre 2014 21:41

Deuxième titre consécutif pour l'écurie Signatech-Alpine malgré une cinquième place à Estoril. Encore confrontée à des soucis techniques, la Ligier de Thiriet by TDS Racing a de nouveau abandonné.

Alpine-A450b-2014Deux titres en deux saisons : le score parfait pour Signatech -Alpine.


Faute d'être sortie victorieuse du dernier rendez-voius de la saison à Estoriel, l'écurie Signatech-Alpine n'a sans doute pas connu le final qu'elle espérait mais l'essentiel est là puisqu'elle a remporté son deuxième titre consécutif en European Le Mans Series. Dans le même temps, le trio Nelson Panciatici-Oliver Webb-Paul-Loup Chatin auquel était confié cette saison le destin de l'Alpine A 450b a décroché le titres Pilotes.

La cinquième place à Estoril a suffi à Alpine car son principal adversaire, Jota Sport, qui lui avait pourtant repris un point lors des qualifications et ainsi ramené son retrad à neuf points, n'a pas pu profiter de la situation par la faute d'une voiture trop délicate à piloter et d'un tout-droit de l'un de ses pilotes (Simon Dolan). De quoi contrebalancer les soucis d'Alpine qui de son côté a écopé de deux pénalités : un stop and go pour une personne en trop dans la zone de travail lors d’un ravitaillement et 3 minutes pour avoir fait tourner les roues alors que la A450b était encore sur les vérins. Et l'Alpine de plonger au cinquième rang après ces deux sanctions, elle qui avait pourtant joué les premiers rôles jusque là.

L'équipe Thiriet by TDS Racing elle, avait très bien entamé ce week-end en signant le meilleur chrono de la deuxième séance d'essais libres et le deuxième temps des qualifications.Tristan Gommendy finit même par amener la Ligier en tête au 45e tour. Mais la joie de l'équipe fut de courte durée car Ludovic Badey qui avait récupéré le volant de la Ligier dut revenir au stand une vingtaine de tours plus tard en raison d'une fuite d'huile irrémédiable. L'écurie du coup enregistra son troisième abandon consécutif après ceux du Castellet (carter de boîte de vitesses) et du Red Bull Ring (disque de freins).

Dure conclusion pour l'équipe qui avait remporté la première course du championnat 2014 à Silverstone. Le challenge qui consistait à changer de voiture en cours de saison promettait d'être difficile, il l'a été.

Plus heureux, Vincent Capillaire et Jimmy Eriksson ont offert au Sébastien Loeb Racing sa première victoire de la saison. Et ainsi porté à cinq le nombre d'équipes victorieuses en cinq courses.

Classement des 4 Heures d'Estoril

1. Sébastien Loeb Racing (Capillaire-Eriksson), Oreca 03-Nissan, 146 tours
2. Newblood by Moran (Klien-Hirsch-Ragues), Morgan-Judd, à 35''
3. Jota Sport (Dolan-Tincknell-Albuquerque), Zytek-Nissan, à 46''
4. Race Performance (Frey-Mailleux-Niederhauser), Oreca 03-Judd, à 1 tour
5. Signatech Alpine (Chatin, Panciatici, Webb), à 1 tour
etc

Classement final Equipes

1. Signatech-Alpine, 78 pts
2. Jota Sport, 74 pts
3. NewBlood by Morand Racing, 68 pts
4. Sébastien Loeb Racing, 57 pts
5. Race Performance, 57 pts
6. Greaves Motorsport, 30 pts
7. Thiriet by TDS Racing, 35 pts
etc

Classement final Pilotes

1. Panciatici, Webb et Chatin, 78 pts
2. Albuquerque, Tincknell et Dolan, 74 pts
3. Klien et Hirsch, 68 pts
4. Capillaire, 57 pts
5. Mailleux et Frey, 57 pts
6. Ragues, 53 pts
7. Mc Murry, 38 pts
8. Badey, Thiriet et Gommendy, 35 pts
etc

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

AddThis Social Bookmark Button
Bannière
Bannière