HOME SPORTS L'ACTUALITE Spa / WTCC : la ritournelle Citroën
Spa / WTCC : la ritournelle Citroën Imprimer Envoyer
SPORTS - L'ACTUALITE
Mardi, 24 Juin 2014 16:27

Deux courses et deux victoires de plus dont un triplé : pour Citroën, le Championnat du monde WTCC tourne à la démonstration.

 

Lopez-Spa-2014Le raidillon de Spa a permis à José-María López de démontrer ses talents de combattant. – Photo Citroën Racing.

 

Qu’elles partent de la première ligne ou non les Citroën Elysée sont intouchables et Spa en a donné une nouvelle illustration avec les victoires d’Yvan Muller lors de la course 1 et de José-María López lors de la course 2.

 

Dès les qualifications, le trio Muller-Loeb- López avait donné le ton en signant les trois meilleurs chronos.

 

Parti en pole position de la course 1, Muller réussissait son envol et faussait irrémédiablement compagnie à ses deux compères d’écurie qu’il laissait s’affronter dans un duel qui au passage leur faisait perdre du temps.

 

A l’amorce du dernier tour, Loeb gardait encore l’avantage sur López mais l’Argentin visiblement ne renonce jamais car après avoir pris plus de vitesse dans le raidillon, il finissait par passer au freinage des Combes. Résultat final, un triplé Citroën.

 

Ses talents de combattant, López allait encore plus les démontrer lors de la course 2 lancée avec une grille inversée. Ayant opté pour des réglages aérodynamiques favorisant la vitesse de pointe, l’Argentin était déjà remonté à la quatrième place au deuxième passage devant les stands, puis à la deuxième au cinquième passage. Il ne lui restait plus qu’à avaler la Chevrolet de Tom Coronel pour l’emporter, ce qu’il faisait avant le raidillon.

 

Deuxième, Muller marquait de précieux points alors que Loeb ne terminait que cinquième après avoir perdu du temps derrière la Chevrolet de Valente.

 

Inattendu vainqueur d’une course à Moscou, le Chinois Ma Qing Hua gardera pour sa part un mauvais souvenir de ce week-end : décollement du pare-brise lors de la course 1 et moteur cassé lors de la course 2.

 

Au classement du championnat, López reste en tête mais Yvan Muller lui a repris deux points. Un maigre bilan d’après l’Alsacien qui a signé la pole position, une victoire et une deuxième place. Le problème est qu’hormis la pole, López a fait aussi bien…

 

Course 1

 

1. Yvan Muller (Citroën C-Elysée WTCC)

2. José-María López (Citroën C-Elysée WTCC)

3. Sébastien Loeb (Citroën C-Elysée WTCC)

4. Gianni Morbidelli (Chevrolet RML Cruze TC1)

5. Tom Coronel (Chevrolet RML Cruze TC1)

6. Tiago Monteiro (Honda Civic WTCC)

7. Norbert Michelisz (Honda Civic WTCC)

8. Gabriele Tarquini (Honda Civic WTCC)

9. Dusan Borkovic (Chevrolet RML Cruze TC1)

10. Tom Chilton (Chevrolet RML Cruze TC1)

11. Ma Qing Hua (Citroën C-Elysée WTCC)

Meilleur tour : Yvan Muller en 2’26’’579

 

Course 2

 

1. José-María López (Citroën C-Elysée WTCC)

2. Yvan Muller (Citroën C-Elysée WTCC)

3. Tom Coronel (Chevrolet RML Cruze TC1)

4. Tiago Monteiro (Honda Civic WTCC)

5. Sébastien Loeb (Citroën C-Elysée WTCC)

6. Gianni Morbidelli (Chevrolet RML Cruze TC1)

7. Norbert Michelisz (Honda Civic WTCC)

8. Gabriele Tarquini (Honda Civic WTCC)

9. Hugo Valente (Chevrolet RML Cruze TC1)

10. Tom Chilton (Chevrolet RML Cruze TC1)

Meilleur tour : José-María López en 2’26’’679

 

Championnat du monde pilotes : 1. José-María López 255 pts ; 2. Yvan Muller 216 pts ; 3. Sébastien Loeb 190 pts ; 4. Tiago Monteiro 125 pts ; 5. Gabriele Tarquini 105 pts.

 

 

Championnat du monde constructeurs : 1. Citroën Total 597 pts ; 2. Honda 392 pts ; 3. Lada 202 pts.

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

AddThis Social Bookmark Button
Bannière
Bannière