HOME SPORTS L'ACTUALITE 24 Heures du Mans : Thiriet by TDS Racing a très bien inauguré la Ligier
24 Heures du Mans : Thiriet by TDS Racing a très bien inauguré la Ligier Imprimer Envoyer
SPORTS - L'ACTUALITE
Lundi, 16 Juin 2014 15:45

Pour sa première course avec la Ligier JS P2, l’équipe de Pierre Thiriet se classe deuxième de sa catégorie.

 

Thiriet-LeMans-2014-courseLa Ligier JS P2 : outre son excellent résultat au Mans, le team Thiriet by TDS Racing dispose désormais d’une super arme pour la suite de la saison d’ELMS. – Photo DPPI.
 
Depuis 2010, les 24 Heures du Mans sont une chasse gardée Audi. Avec le succès ce week-end de la R18 e-tron de Fassler-Lotterer-Tréluyer, la firme allemande vient en effet de signer sa cinquième victoire consécutive, qu’elle a assortie de surcroît d’un doublé. Le grand favori, Toyota, devra donc encore attendre, lui qui a dû se contenter d’une troisième place après avoir perdu deux de ses trois voitures, la première ayant été éliminée en début de course par un accident et la deuxième à 5 heures du matin par une panne de faisceau électronique. Porsche, de retour au Mans après 16 ans d’absence a aussi rêvé de victoire puisque l’une de ses 919 a occupé la tête avant d’être lâchée par son moteur dans la dernière heure de course.

Pierre Thiriet : “ plus content que déçu”

La première LMP2 finit à la 6e place scratch et il s’agit de la Zytek à moteur Nissan du team Jota Sport qui a terminé avec la Ligier JS P2 du team Thiriet by TDS sur ses talons. Entre les deux voitures, 26 secondes d’écart, sans doute abandonnées lors de cet arrêt non programmé de la Ligier destiné à remplacer un écrou de moyeu de roue avant défectueux. Auparavant, un peu de temps avait été aussi perdu lors d’une période sous safety car. Il avait fallu peu de choses pour que le résultat bascule.

Content de monter sur le podium ou déçu de ne pas avoir gagné ? demande-t-on à Pierre Thiriet. « Plus content que déçu, répond le pilote. C’est vrai que nous jouions la gagne mais nous avons obtenu ce résultat avec une voiture que nous avions touchée il y a seulement un mois et sur laquelle nous n’avions aucun recul en terme de fiabilité. Nous avons pu vérifier qu’elle est très performante et, ce que ne gâte rien, très agréable à conduire. Avec elle, Tristan Gommendy a signé des chronos fantastiques. Faire un podium dans ces conditions est extraordinaire ».

La Ligier JS P2 est compétitive

Preuve de sa compétitivité, la Ligier JS P2 du team Thiriet by TDS Racing a toujours fait partie d’un petit peloton de tête au sein duquel les positions ont évolué au gré des ravitaillements. La deuxième Ligier JS P2 du team OAK Racing n’a pas été en reste puisqu’elle a fait longtemps office de vainqueur possible, et au moins jusqu’à 10 heures du matin, quand son moteur a commencé à montrer des signes de faiblesse. Quand elle est ressortie de son stand après le remplacement de plusieurs bougies et du volant moteur, elle n’était plus que cinquième et a dû se contenter de ce classement.

«  Une super arme pour la suite de la saison d’ELMS »

« Nous avons une super arme pour la suite de la saison » se réjouit Pierre Thiriet en pensant aux prochains rendez-vous du championnat ELMS où il retrouvera justement l’équipe victorieuse de la catégorie LMP2 au Mans (et de la précédente manche d’ELMS à Imola), à savoir Jota Sport. « Une très bonne équipe » estime le pilote dont le mois de juillet, outre la course du Red Bull Ring, comprendra aussi les 24 Heures de Spa en GT.


Classement des 24 Heures du Mans

1.    Audi Sport (Fassler-Lotterer-Tréluyer) Audi R18 e-tron quattro, 379 tours
2.    Audi Sport (Di Grassi-Géné-Kristensen) Audi R18 e-tron quattro, 376 tours
3.    Toyota Racing (Davidson-Lapierre-Buemi) Toyota TS 040 hybrid, 374 tours
4.    Rebellion Racing (Prost-Heidfeld-Beche) Rebellion Toyota, 360 tours
5.    Jota Sport (Dolan-Tincknell-Turvey) Zyteck Nissan, 356 tours, 1er LMP2
6.    Thiriet by TDS Racing (Thiriet-Gommendy-Badey), Ligier JS P2, 355 tours, 2e LMP2
7.    Signatech Alpine (Chatin-Panciatci-Webb) Alpine A450 Nissan, 355 tours, 3e LMP 2
8.    Sébastien Loeb Racing (Rast-Charouz-Capillaire) Oreca 03 Nissan, 354 tours
9.    OAK Racing (Brundle-Mardenborough-Shilzhitskiy) Ligier Nissan, 354 tours
10.   Newblood by Morand Racing (Klien-Hirsch-Brandela) Morgan Judd, 352 tours

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

AddThis Social Bookmark Button
Bannière
Bannière