HOME SPORTS L'ACTUALITE Moscou / WTCC : une grande première pour le Chinois Ma Qing Hua et Citroën
Moscou / WTCC : une grande première pour le Chinois Ma Qing Hua et Citroën Imprimer Envoyer
SPORTS - L'ACTUALITE
Jeudi, 12 Juin 2014 14:36

Débutant avec le team Citroën, le pilote Chinois Ma Qing Hua signe son entrée dans le Championnat du monde WTCC par une victoire.

 

Ma-Qing-Hua-Moscou-2014Ma Qing Hua vainqueur de la course 2 à Moscou. Le pilote chinois est le premier de son pays à remporter une épreuve de championnat du monde de la FIA. - Photo Citroën Racing. 

" Avant le début de la saison, j’avais fixé à l’équipe l’objectif de faire gagner nos quatre pilotes " a rappelé le Directeur de Citroën Racing au sortir des deux courses disputées sur le Moscow Raceway. Pour Yves Matton, ce contrat est donc rempli puisque ce circuit a justement vu la victoire du pilote chinois Ma Qing Hua, qui restera le premier de son pays à remporter une épreuve de championnat du monde de la FIA. A l'occasion, le pilote débutant du team Citroën a prouvé son tempérament en ne craignant pas de batailler portière contre portière avec la Honda de Michelisz avant de la passer à la mi-course.

C'était lors de la course 2 et Ma Qing Hua s'était élancé de la première ligne grâce à la grille inversée. Personne ne fut en mesure de l'inquiéter dès lors qu'il fut débarassé de Michelisz, pas même ses coéquipiers. Derrière lui, Yvan Muller cravachait mais il avait pris trop de retard du fait d'un tête-à-queue provoqué lors du départ par une autre concurrent. Sébastien Loeb de son côté s'était éliminé tout seul de la course à la victoire en commettant un tout-droit. Quant à López, il était resté bloqué au départ en raison d'un problème de commande de boîte de vitesses.

López, pour sa consolation, avait remporté la course 1 devant Tarquini qu'il était parvenu à contenir en dépit d'un mauvais départ. Au bout de quelques tours la cause était entendue : l'Argentin avait creusé un écart suffisemment important sur l'Italien pour tabler déjà sur sa quatrième victoire de la saison, signée effectivement avec quelques longueurs d'avance sur Tarquini, suivi par Loeb comme son ombre. L'Alsacien confiait avoir passé toute la course  dans le pare-chocs de la Honda mais sans que Tarquini commette la moindre erreur. Ce qui n'avait pas été le cas de Muller lors des qualifications. Rejeté sur la troisième ligne de la grille de départ, le quaduple Champion du monde parvint tout de même à arracher la quatrième place.

Course 1

1. José-María López (Citroën C-Elysée WTCC)
2. Gabriele Tarquini (Honda Civic WTCC)
3. Sébastien Loeb (Citroën C-Elysée WTCC)
4. Yvan Muller (Citroën C-Elysée WTCC)
5. Tom Chilton (Chevrolet RML Cruze TC1)
6. Ma Qing Hua (Citroën C-Elysée WTCC)
7. Tiago Monteiro (Honda Civic WTCC)
8. Tom Coronel (Chevrolet RML Cruze TC1)
9. Norbert Michelisz (Honda Civic WTCC)
10. Rob Huff (Lada Granta 1.6T)
Meilleur tour : José-María López en 1’40’’148

Course 2

1. Ma Qing Hua (Citroën C-Elysée WTCC)
2. Yvan Muller (Citroën C-Elysée WTCC)
3. Mehdi Bennani (Honda Civic WTCC)
4. Tom Coronel (Chevrolet RML Cruze TC1)
5. Sébastien Loeb (Citroën C-Elysée WTCC)
6. Tom Chilton (Chevrolet RML Cruze TC1)
7. Norbert Michelisz (Honda Civic WTCC)
8. Gianni Morbidelli (Chevrolet RML Cruze TC1)
9. Hugo Valente (Chevrolet RML Cruze TC1)
10. René Munnich (Chevrolet RML Cruze TC1)
Meilleur tour : Hugo Valente en 1’40’’742

Championnat du monde pilotes : 1. José-María López 209 pts ; 2. Yvan Muller 168 pts ; 3. Sébastien Loeb 161 pts ; 4. Tiago Monteiro 105 pts ; 5. Gabriele Tarquini 96 pts ; 12. Ma Qing Hua 33 pts.

Championnat du monde constructeurs : 1. Citroën Total 502 pts ; 2. Honda 333 pts ; 3. Lada 165 pts.

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

AddThis Social Bookmark Button
Bannière
Bannière