HOME CONSTRUCTEURS ESSAIS Mazda 3 1.6 diesel : une élégance à tous crins
Mazda 3 1.6 diesel : une élégance à tous crins Imprimer Envoyer
CONSTRUCTEURS - ESSAIS
Jeudi, 03 Février 2011 17:46
Dehors, dedans, sous le capot, sous le hayon, l’harmonie imprègne les formes et accompagne la fonction. Qu’il s’agisse de silhouette, d’habitacle, de mécanique, Mazda fignole, Mazda polit, affûte, allège.

En plus de construire et commercialiser des automobiles, le japonais d’Hiroshima propose à la clientèle, avec chaque nouveau modèle, un pacte avec l’élégance. La Mazda 3 dernière évolution n’y déroge pas. Il s’agit pourtant d’une diesel.

   Le moteur, exactement dans l’air du temps, répond à l’accélérateur comme naguère la cylindrée au-dessus. Ce 4-cylindres 1.6 équivaut aux blocs 2.0 d’hier. La consommation, elle, a plongé ; comme l’émission de CO2.

Un rapport de plus, 3 kg de moins

   Au roulage en agglomération mais également sur itinéraire en lacets, cette Mazda 3 se signale comme une diesel à part. Légère. Le volant oppose moins d’inertie qu’attendu. Le conducteur croit avoir en mains une version essence.

   Cette sensation, les motoristes l’ont traquée, privilégiée. Au sommet du bloc (en aluminium) ils ont renoncé au nec plus ultra de la distribution : 2 arbres à cames, 4 soupapes par cylindre.

   Non, le moteur respire ici sous 1 arbre qui actionne 2 soupapes par cylindre. Moins cher, le dispositif diminue les frottements internes et réduit de 4 kg la masse sur le train avant.

   Mazda 6 frein a mainLa puissance, particulièrement le couple, invitaient à « allonger » la transmission. Encore convenait-il de ne pas altérer l’agrément de conduite. La nouvelle boîte 6 rapports préserve l’agilité de la voiture qui atteint sa vitesse de pointe en 6e.

   Moins volumineuse que la boîte 5 qu’elle remplace, celle-ci pèse 3 kg de moins. En prime, les rapports s’enclenchent subtilement. Changer de vitesse donne l’impression de déplacer là dessous des pièces montées sur osselets. Au sortir du point mort, une résistance, puis le levier se précipite au fond de la grille.

Une aile d’avion

   Aux places avant, les occupants bénéficient du confort postural dispensé en haut de gamme. Surprenante, la largeur des assises. Démonstratif, de section carrée, le tunnel central individualise les espaces pilote et passager.

   La planche de bord avance dans l’habitacle mais pas à la façon d’un oppressant caisson : l’inclinaison du volume, son arrondi tiennent de l’aile d’avion vue du dessus.

   Pas géant, l’écran de navigation s’incruste au meilleur endroit. Au pied du pare-brise, décalé vers la gauche. Pour repérer dans la lucarne la direction à prendre, pas besoin de vraiment lâcher la route des yeux ; c’est à peu près dans l’axe. Et la visière protège l’instrument des reflets.

   Moins heureuse, l’implantation du frein de parking. Le levier se tient plus à portée du passager que du conducteur. Excentricité ici, banalité au Japon et en Grande-Bretagne : là-bas le volant passe à droite, le frein de parking tombe sous la main du pilote.

Mazda 6 coffrePas besoin d’empiler

   Partout où se vend la Mazda 3, il y aura unanimité sur le coffre. Sans s’adjuger le record de capacité de la catégorie, la soute s’avère supérieurement accueillante. Les architectes ont avantagé la longueur de plancher par rapport à la hauteur sous cache-bagages.

   Les valises et bagages divers trouvent leur place sans obligation de les empiler.

   D’origine, la Mazda 3 diesel incorpore les aides tangibles à la conduite : contrôle de trajectoire, antipatinage, clignotement accéléré des feux de détresse sous freinage d’urgence. En montant dans la gamme, les projecteurs bi-xénon pivotent dans les virages et des caméras détectent les véhicules suiveurs dans les angles morts.

Dominique FAIVRE-DUBOZ

Identité


Mazda 3 1.6 diesel : familiale compacte 5 portes, 5 places, 4,46 m, 1330 kg, coffre 340/1360 dm3, Ø de braquage 10,4 m, réservoir 55 litres.
Moteur diesel 1.6 115 ch à 3600 t/m, 270 Nm à 1750 - 2700 t/m. Boîte 6 manuelle.
Performances 186 km/h, 11’’ au 0-100 km/h.
Consommation mixte 4,4 litres au cent. 
CO2 117 g/km.
Prix 21 650 – 23 950 €.
 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Bannière
AddThis Social Bookmark Button