HOME CONSTRUCTEURS ESSAIS DS 3 Crossback : l'air de famille
DS 3 Crossback : l'air de famille Imprimer Envoyer
CONSTRUCTEURS - ESSAIS
Jeudi, 05 Décembre 2019 17:12

La marque-sœur de Citroën a choisi son camp, le SUV. Après la DS 7, vient le temps de la DS 3 Crossback, essence, diesel ou électrique. Le coupé a pris de la hauteur et déploie ses 5 portes pour mieux accueillir.

 

DS3-Cross-AV

 

Comment se passer de l'aileron de requin sur lequel repose une bonne partie de votre notoriété ? Impossible répond DS Automobiles avec son SUV compact, traduction modernisée du coupé DS 3 né sous Citroën pour mieux asseoir la nouvelle marque du groupe PSA. La petite dernière n'en a pas moins mis en avant un truc imparable pour détourner l'attention : des poignées escamotables. Cachées dans l'épaisseur des portes, elles surgissent lorsque, clé en poche, vous approchez à moins de 2 mètres. Étonnant. DS 3 Crossback, tel est donc le nom du nouvel engin qui, tout en arborant quelques signes particuliers, cherche à s'inscrire dans le sillage d'un certain DS 7 Crossback très remarqué et apprécié. Les airs de famille s'affichent de la poupe à la proue, au gré des finitions (Chic, So Chic...) et inspirations (Bastille, Opéra, Rivoli...)  évocatrices, la calandre n'étant pas le moindre des signes de reconnaissance. Et l'aileron de requin ? Ce mouvement de tôle en élévation est bien là, entre les deux portes latérales, réminiscence d'un coupé toujours au catalogue.

 

Le DS 7 pour modèle

Sur la base et les équipements disponibles au sein du groupe PSA, DS a su ainsi composer un modèle original de nature à s'inscrire dans le segment premium. Le poste de conduite épouse le même mouvement. L'inspiration DS 7 est manifeste avec un décor sous le signe du losange. Et d'indéniables progrès. Le bouton de contact, par exemple, sous l'écran GPS central, badgé plus justement « start-engine-stop ». Le choix des fonctions aussi via un tableau de losanges portant chacun un pictogramme explicite pour afficher navigation, climatisation, hi-fi et autres éléments de confort dont peut être équipé votre DS 3 Crossback. En revanche, DS persiste dans l'implantation des commandes de vitres électriques sur la console centrale. C'est moins pratique, tout comme le levier d'ouverture de portière un peu caché entre une poignée et un grand vide-poches. Par contre, le court levier attaché à la boîte de vitesses automatiques (EAT8), au demeurant élégant et pratique, devient une référence sous toutes les marques du groupe français.

 

DS3-Cross-AR


Randonnées confortables

Une belle façon de signifier l'appartenance à une grande famille. Et d'autant plus que derrière les lignes de l'écrin premium se cachent d'autres traits communs et en particulier la mécanique. La DS 3 Crossback dispose des moteurs à essence Pure Tech en 100, 130 et 150 chevaux mais aussi des diesel HDi 100 et 130 chevaux. Pour qui aime voyager loin et sans effort, opter pour un Pure Tech 130, semble une bonne idée. L'engin associé à la boîte automatique souple et réactive n'avoue aucun défaut particulier. Au feu rouge, le stop & start joue juste à temps après un freinage exemplaire. Le DS 3 Crossback devient ainsi compagnon agréable pour de longues randonnées confortables et sûres. Relativement sobres aussi. La moyenne relevée de 6,3 litres aux 100 km applique parfaitement la courbe du nouvel étalon (WLTP) normatif établi à 6,3 de moyenne pour 141 grammes de CO₂ au kilomètre. Le seuil de coffre vous paraîtra un peu haut pour accéder à un volume restreint. Certains plastiques (boîte à gants, bas de console) vous feront peut être grimacer mais le cuir des sièges à la façon d'un bracelet de montre et le tableau de bord à facettes multiples rétablissent la balance.


Bernard Méaux
Photos estautomag

 

Championne en Formule E

Pas facile de créer une marque et encore moins de s'émanciper, un double exercice que DS Automobiles semble maîtriser si l'on en croit les plus récents bilans 2019. Le DS 3 Crossback pousse les ventes relancées l'an dernier par DS 7. Au premier semestre, elles avaient déjà progressé de 1,5% avec une franche accélération (+ 15 %) au fil du deuxième trimestre. La tendance reste forte mais encore faudra t-il rapidement étoffer les gammes pour conforter la situation. Une grande berline, DS 9, pourrait débarquer dès 2020... Le groupe PSA, également engagé dans le mariage avec FCA, ne peut plus se permettre le moindre écart après son vigoureux redressement. DS doit également répondre aux tendances technologiques du moment. Une version électrique dite E-Tense, 100 kW (136 chevaux, 39 100 €) est prête à prendre la route alors que le grand frère DS7 adopte la formule hybride-essence rechargeable également appelée E-Tense. Cette hybridation propulse du même coup le grand SUV dans le monde du 4x4 qui lui était jusqu'alors interdit. Doté de 300 chevaux, crédité d'une autonomie électrique de 58 chevaux, ce nouveau DS7 devrait plaire. Une belle façon d'accompagner une nouvelle saison de Formule E à laquelle participe activement DS. Mieux encore, Jean-Eric Vergne, pilote de cette formule 1 à la mode électrique, a remporté le titre du précédent championnat dans le cadre d'une équipe privée associant DS Performance et TECHEETAH. La relance de la nouvelle saison le 23 novembre en Arabie Saoudite n'a pas été favorable à DS, Jean-Eric Vergne ayant cassé sa batterie aux essais s'est élancé en fond de grille. Il reste 13 courses pour se refaire..


DS 3 Crossback Tech 130 en bref



Moteur : 1 199 cm3


Puissance : 100 kW (130 ch)


Vitesse maxi : 200 km/h


Dimensions : L: 4,12 m; l: 1,79; H: 1,53

Poids : 1 280 kg

Coffre : 350 à 1 050 dm3

Consommation moyenne : 4,9 l/100


Émissions de CO2 : 111 g/km


Malus écolo : 0 €


Prix : à partir de 30 100 € (23 900 € en Pure Tech 100)

 

j'aime plus

  • Le look avantageux

  • Les sièges en cuir

  • Le moteur vivant

  • La consommation raisonnable

j'aime moins

  • Le coffre

  • Les vitres électriques

  • Les places arrière

  • La visibilité latérale

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

AddThis Social Bookmark Button