HOME CONSTRUCTEURS ESSAIS BMW X3 M : la recette M Power
BMW X3 M : la recette M Power Imprimer Envoyer
CONSTRUCTEURS - ESSAIS
Mercredi, 04 Décembre 2019 16:51

Encore un duo de choc sur l'échiquier sportif de BMW. Les X3 et X4 se convertissent à la M Performance, le credo sportif de Munich. Plus de 500 chevaux sous le capot d'un X3, ça rue des quatre fers. Sûrement.

 

BMW-X3-M-face 

Un tempérament de sportif dans un corps de baroudeur, une formule dont BMW veut plus que jamais se faire le champion. Une démarche conforme à la tradition de Munich mais peu en phase avec les lamentos dans l'air du temps. Dernier né de cette lignée, le SUV (SAV, sport activity vehicle, selon la terminologie BMW) X3 accommodé à la sauce M Performance. Pour contenter tout le monde, BMW a traité de la même manière le X4. Le constructeur bavarois aligne ainsi au départ un nouveau défi commercial de plus de 1 000 chevaux ! Le X3 M en « pèse » en effet à lui seul 510. Et le X4 M tout autant. Une version plus sage, et accessoirement moins chère ne délivre « que » 480 chevaux. Toutes sont dotées d'un moteur à 6 cylindres à essence, en ligne évidemment, une mécanique dont BMW a le secret. En 3 litres de cylindrée, un tel groupe bien préparé par les sorciers de M Performance, épaulé par une boîte automatique à 8 rapports, livre la recette du plaisir automobile. Même haut perché dans un genre à la mode. La recette M Power.

 

BMW-X3-M-AR

 

Les alibis utiles

Calandre et ouïes latérales noires, larges bouches d'aération frontales, double sorties d'échappement de part et d'autre du bouclier arrière, grandes roues de 21 pouces, rétroviseurs spécifiques, les signes extérieurs, entre autres, ne manquent pas pour distinguer ce produit d'exception qui n'en perd pas pour autant les atouts du genre. Transmission intégrale, garde au sol et volume de coffre sont au rendez-vous, autant d'alibis utiles à l'heure du choix pour l'amateur de véhicule hors du commun. L'habitacle bénéficie du même traitement exceptionnel avec, notamment, sièges et volant M Sport. BMW conserve cependant son agencement habituel y compris le grand écran sous le pare-brise et les réglages par molette posée à bout de bras sur la console centrale. La pression sur le bouton rouge, symptomatique, qui fait office de clé de contact, baigne le tout dans une ambiance sonore qui ravit instantanément les amateurs de belles mécaniques. Ça ronronne gentiment sur les premiers mètres, ça se déchaîne à la première éclaircie entrevue, ça module sur tous les registres au gré de la route monotone ou des enchaînements resserrés de lacets enchanteurs.

 

BMW-X3-M-tabEntre M1 et M2

Bien posé au cœur d'un habitacle pourvu de toutes les applications d'un confort sportif et luxueux, vous n'échapperez pas à certaines réalités qui pourraient s'opposer à votre ardente marche en avant. Après quelques belles vocalises en ligne du chœur des 6 cylindres et des freinages appuyés, le coup d’œil sur l'ordinateur de bord révèle en effet d'autres réalités auxquelles le X3 M, forcément, ne peut pas échapper. La consommation, par exemple, avec moyenne lue de 12,8 litres. Sans forcer. On imagine les émissions de CO₂ qui en découlent...  Plus embêtant peut être, le confort. Malgré un réglage en mode ad hoc, les suspensions avouent une certaine sécheresse que l'on pardonnerait plus facilement à une berline du même acabit. De même, l'assise étroite des sièges avant aurait dû bénéficier du même atout que les renforts des dossiers réglables. Mais une fois assimilé le maniement particulier du court levier de vitesses et la subtilité des touches rouges badgées M1 et M2 sur le volant pour renforcer le défi sportif dans une version M Compétition proposée à 107 750 € capable de vous propulser à 280 km/h, vous ferez aussi de votre X3 M un engin utile au quotidien.

Bernard Méaux
Photos estautomag.com et constructeur


Excellence et progrès

Incorrigible ! Les réglementations rigides s'accumulent, les restrictions  s'élargissent mais BMW poursuit imperturbablement sa route vers plus de chevaux, plus de performances ; plus, toujours plus. Ainsi va la vie du constructeur de Munich qui entend bien ne pas déroger à la règle louable de l'excellence et du progrès face au déclinisme. D'où ces versions au-delà du commun, puissantes à l'excès mais terriblement attachantes. Et d'autant plus qu'elles s'inscrivent dans une démarche globale qui n'exclut rien. Pas question bien sûr de céder à la tentation de véhicules low cost ou totalement excentriques. Quoique, s'il le fallait... Le récent salon de Francfort l'a bien montré d'abord avec une exposition réduite de la marque sur une surface en relation avec certaines restrictions dans l'air du temps. Avec ses modèles aussi. Certes le nouveau X6 a bien montré que BMW persiste sur ce terrain-là, mais les modèles électriques et les concept-cars pour demain soulignent son sens du réalisme. Entre Mini et Rolls Royce, la palette des solutions a encore des couleurs en réserve. L'arrivée de la nouvelle Série 1, conçue de façon très pragmatique sur le modèle Mini, tout à l'avant, démontre que BMW ne se refuse aucune solution pour tenir le cap. Même si un X3 M ne pas va lui faciliter la tâche pour franchir, en 2021, la barre réglementaire des 95 grammes de CO₂ au kilomètre !  

 

BMW X3 M en bref



Moteur : 2 993 cm3


Puissance : 375 kW (510 ch)


Vitesse maxi : 250 km/h


Dimensions : L: 4,72 m; l: 1,89; H: 1,66
Poids : 2 045 kg
Coffre : 550 dm3

Consommation moyenne : 10,5 l/100

Émissions de CO2 : 239 g/km

Malus écolo : 10 500 €


Prix : à partir de 99 200 € (44 750 € en X3 Sdrive 18d 150 ch.)


j'aime plus

  • Le chœur des 6 cylindres

  • La précision des commandes

  • La boîte automatique

  • Le volume utile

j'aime moins

  • Les sièges étroits

  • La sécheresse de la suspension

  • La vision tête haute

  • La consommation

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

AddThis Social Bookmark Button