HOME CONSTRUCTEURS ESSAIS Nissan Micra : toujours plus
Nissan Micra : toujours plus Imprimer Envoyer
CONSTRUCTEURS - ESSAIS
Jeudi, 21 Mars 2019 15:51

La cinquième génération de la citadine franco-nippone a pris un nouvel élan. A la manœuvre, deux moteurs dernier cri et une boîte de vitesses à faire changer d'avis sur la transmission à variation continue.

 

Nissan-Micra-2019-AV

 

En décidant de fabriquer sa célèbre Micra dans l'usine française Renault de Flins, Nissan donnait un tour capital aux accords croisés de l'Alliance franco-nippone. C'était il y a deux ans, à la naissance de la cinquième génération de la citadine. Un vrai coup de boost. Certains managers commerciaux vous en parlent avec des trémolos dans la voix. Pas question donc de laisser retomber le soufflé européen. Ce sera « More Micra » ; plus, toujours plus. Pour ce faire, Nissan a concocté un grand panier plein de nouveautés. Toutes essentielles puisqu'il s'agit de moteurs et d'une transmission. Il y a d'abord le IGT 100, un bloc à 3 cylindres, bien dans l'air du temps qui, comme son nom l'indique, développe 100 chevaux avec des performances bonifiées à tous les niveaux par rapport au modèle 90 chevaux qu'il remplace. Plus de couple (+ 20 Nm), moins d'essence (0,7 l/100) et moins d'émissions (15 g/km) de CO₂. Nissan profite de ce profil avantageux, qui souffre un peu face aux réalités du terrain, pour le flanquer d'une boîte automatique à variation continue d'un genre nouveau. Bluffant : elle progresse par paliers, sans à-coup brutal, sans patinage. Une « vraie » boîte auto.


Nissan-Micra-2019-AR


Des échanges fructueux

Pour faire bonne mesure, Nissan propose encore une deuxième formule inédite, tout aussi récente mais plus puissante encore, le moteur DIGT, le « D » impliquant que celui-ci est du genre à injection directe. Et 17 chevaux de plus, à ce niveau de gamme et de légèreté, ça change beaucoup de choses. Ce moteur est le fruit d'autres accords menés au-delà de l'Alliance, avec le groupe Daimler. C'est dire les résultats intéressants de ces échanges menés de par le monde. Un vrai réseau de compétences que chaque constructeur se charge ensuite d'adapter au mieux sur ses gammes. Pour la Micra, c'est tout bénéfice dans ce retournement général en faveur de l'essence. Elle préserve cependant une version diesel dCi 90, les perspectives laissant croire que sur se segment de marché, environ 30% de la clientèle optera encore pour ce carburant en 2022. De même qu'un moteur à essence plus ancien (IGT 71) permettant d'offrir une entrée de gamme à moins de 14 000 €.   


Nissan-Micra-N-Sport


Définition N-Sport

Dans cette envie de proposer plus et mieux, Nissan a également concocté pour sa Micra une version affûtée jusqu'au bout des jantes. N-Sport dit la nomenclature. Une définition spécifique à côté des plus traditionnelles Visia, Acenta et autre Tekna sans oublier la désormais incontournable Business Edition. N-Sport, c'est plus évidemment et c'est de préférence avec le moteur le plus puissant, en phase avec des éléments spécialement réglés, la direction, plus précise, la suspension, plus ferme. De quoi friser les 20 000 €. Quelques petites routes pentues et tourbillonnantes livrent leur verdict en faveur de ce modèle bien né. Agile certes mais surtout bien léché avec des finitions façon cuir et Alcantara à peine émoussées par des plastiques plus durs aux étages inférieurs. La version « normale » nantie de 100 chevaux et traitée en fonction des packs d'équipement ne démérite en aucun cas. Et la palme revient incontestablement au couple IGT-100 Xtronic. Parfait pour une citadine qui n'hésite pas à prendre aussi souvent que possible petits et grands chemins hors les murs. Toutes les fonctions sont en harmonie notamment avec le désormais fameux Nissan Connect qui permet, via votre smartphone, de faire monter à bord musique, itinéraires et envies en tous genres. Un excellent viatique pour une route heureuse.

Bernard Méaux
Photos estautomag et constructeur
 


27 mars 1999

Tout le monde y pense mais personne n'en parle. Et pour cause, il y a les machines à faire tourner, les programmes à développer, les projets à conforter. Et lorsqu'on s'impose en pièce principale des puzzles de l'Alliance Renault-Nissan-Mitsubishi, on a de quoi faire. Ainsi va Nissan au cœur de la retentissante affaire Ghosn désormais au seul niveau judiciaire. Le nouvel homme fort de l'Alliance, Jean- Dominique Sénard, patron sortant de Michelin, connaît évidemment grandes et petites lignes des programmes tissés par l'Alliance. Les nouvelles motorisations et finitions offertes à la citadine Micra démontrent à quel point ces marques ont gagné à partager. Vingt ans de vie commune, ça forge des initiatives, ça conforte des politiques même si tout est toujours possible....

Que de chemin parcouru en tout cas depuis ce samedi 27 mars 1999, lorsque le premier pas décisif a été franchi et annoncé depuis un grand hôtel de Tokyo, Schweitzer et Hanawa à la manœuvre, Ghosn en alerte, prêt à mettre en marche la machine à réussir. Secret bien gardé, étonnement général. Personne n'imaginait encore qu'une Micra serait un jour assemblée en France dans une usine Renault, et que l'un de ses moteurs, fabriqué en Espagne, fonctionnerait bien mieux avec une courroie d'accessoires en matériau élastique qu'avec des tendeurs. Un moteur plus puissant et moins gourmand. Et un autre élaboré avec Mercedes. De quoi donner des ailes à une Micra qui depuis le lancement de la génération actuelle, la cinquième, fin 2016, a séduit plus de 100 000 Européens affichant ainsi une belle progression de 21%. Nissan entend évidemment ne rien lâcher de ses positions. Même si il faut renoncer au X-Trail à Sunderland pour cause de Brexit. Même si ce n'est plus tout à fait comme avant. Mais surtout aller de l'avant.

 

Nissan Micra IG-T 100 



Moteur : 999 cm3


Puissance : 74 kW (100 ch)


Vitesse maxi : 184 km/h


Dimensions : L: 3,99 m; l: 1,74; H: 1,45

Masse : 1 045 kg

Coffre : 300 à 1 000 dm3


Consommation moyenne : 4,5 l/100


Émissions de CO2 : 103 g/km


Malus écolo : 0 €


Prix : à partir de 16 190 € (13 990 € en IG 71 ch)


j'aime plus

  • La souplesse du moteur

  • La garantie 3 ans

  • La définition N-Sport

  • La transmission Xtronic

           
j'aime moins

  • Les montants de pare-brise

  • Le seuil de coffre

  • La consommation

  • Le chant du moteur

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

AddThis Social Bookmark Button