HOME CONSTRUCTEURS ESSAIS Nissan Navara : au-delà du possible
Nissan Navara : au-delà du possible Imprimer Envoyer
CONSTRUCTEURS - ESSAIS
Samedi, 01 Décembre 2018 15:57

Renault l'a adopté, Mercedes aussi. Son caractère bien trempé a fait sa réputation. Des chantiers les plus rudes aux promenades familiales, rien ne résiste au pick-up Navara. Qui dit mieux ? La version AT32 !


Nissa Navara AVNavara Off-Roader AT32 : du pick-up 4x4 à l'état pur.


« Seb ? Tu abordes quelle montée ? » La réponse à peine grésillée qu'un capot rouge maculé s'extirpe des profondeurs brumeuses de la terre. Bienvenue au cœur des Monts d'or, à deux pas de Lyon, sur un terrain de jeux extraordinaire pour les amateurs de croisement de ponts et de blocage de différentiel. Nissan France y avait posé armes et bagages pour mieux faire connaître les dernières versions de son pick-up Navara. Une référence dans le milieu, à tel point que Renault en a fait son ordinaire sous le label Alaskan. Mieux encore, Mercedes lui dédie une Classe à part entière, la Classe X, avec 6 cylindres au menu étoilé. Raison de plus pour Nissan de bien marquer son terrain et ses différences. Son ultime évolution a pour nom N-Guard, présenté officiellement dans sa version commerciale au récent salon de Hanovre à côté d'un concept Dark Sky, porteur d'un télescope monté sur une remorque spécialement conçue... Où s'arrêteront-ils ? Sûrement au-delà du possible. Mais pour qui garde les pieds bien sur terre, l'innovation, c'est N-Guard, une version un cran au-dessus de la gamme pick-up connue et ses nombreuses versions tant en King Cab qu'en Double Cab à 4 portes latérales.


Nissan Navara ARL’AT32 peut affronter des gués de 80 cm grâce à son impressionnant « schnorkel ».


Off-Roader AT32 pour connaisseurs

Et il y a mieux. Et il y a plus encore. Il y a Navara Off-Roader AT32, du pick-up 4x4 à l'état pur, sublimé dans une version Off-Roader +. Un franchisseur de première avec différentiels avant et arrière, une garde au sol portée à 24,3 cm, soit 2 de mieux que sur la version classique, le tout monté sur des roues énormes de 32 pouces (jante + pneu) d'où l'appellation, AT faisant référence à l'atelier qui réalise ce super Navara, Artic Trucks, une entreprise islandaise où là-bas on sait ce que tout-terrain veut dire. Le revers de la médaille, c'est qu'il n'y en aura pas pour tout le monde. Nissan France a estimé qu'une série limitée à 25 machines typées AT32 (dont 3 Off-Roader +) permettrait de satisfaire les plus exigeants prêts à débourser 49 500 €. Ce sera une bonne centaine pour le reste de l'Europe. C'est vrai qu'avec ses finitions noires et son impressionnant « schnorkel » qui lui permet de passer des gués de 80 cm, l'AT32 a fière allure. On se prend alors au jeu en n'hésitant pas à se poser au beau milieu d'un marigot, glaiseux à souhait dans lequel un sanglier, même le plus obstiné, n'oserait pas aller. « On laisse glisser gentiment » conseille le moniteur. Le Navara semble en effet juste sous l'effet de son poids, trouver la position qui lui conviendra le mieux pour sortir de ce traquenard. Point mort, boîte courte mobilisée, différentiels enclenchés, on remet sur D (boîte auto de série) et l'électronique entre dans la danse. Mission accomplie.


Nissan Navara franchissementDescentes, montées, boue, eau, rochers, le Navara efface les contraintes.


Soubassement protégé

La descente vicieuse, tordue à souhait pour éprouver suspensions et trains roulants, prend le relais. Là encore, le Navara fait merveille. Le N-Guard passe sans problème, l'AT32 suit, plus à l'aise encore, n'offrant qu'en dernier ressort un élégant lever de jante évocateur. Comme pour montrer ses dessous exclusifs, l'ensemble du soubassement étant protégé avec revêtement anti-corrosion spécifique en prime sur moteur, transmission et réservoir. Non sans emporter dans l'équipement de série la roue de secours, identique à toutes les autres, celle qui vous sortira d'un mauvais pas au fin fond de la carrière où l'assistance n'ira pas poser ses roues... Nissan a mis là sa longue expérience du pick-up et du 4x4 associé pour rendre les meilleurs services à un public exigeant. La boue, l'eau, les rochers, le Navara efface les contraintes. Et la route ? Un jeu d'enfant avec les 190 chevaux du diesel attelés à la boîte automatique à 7 rapports. En plus de 5 mètres, dans un volume très confortable,  on hésite un peu au détour d'un village encombré, mais l'habitude vient vite. Seule la démarche légèrement chaloupée lorsqu'on force l'allure rappelle que le Navara  a d'autres atouts, d'autres terrains de jeu.

Bernard Méaux
Photos estautomag



Nissan Navara AR2Le Navara peut emporter une tonne sur son plateau arrière.

80 ans de pick-up

L'histoire du pick-up dans notre beau pays de France risque de tourner court dans quelques semaines. Le gouvernement a en effet décidé de mettre au pas cet engin hybride qui jusqu'alors bénéficie d'un régime fiscal particulier. Considéré comme un authentique utilitaire, même avec une cabine 4 portes, 5 places, le pick-up, oh combien utile et de mieux en mieux équipé, n'est frappé en effet ni du trop fameux malus écologique à l'achat, ni de la taxe annuelle sur les véhicules de société (TVS) pour les professionnels. Seules les versions strictement utilitaires avec cabine simple devraient être exonérées. Autrement dit, un marché qui avait dépassé les 20 000 véhicules l'an dernier, un doublement en 5 ans, pourrait bien se rétracter brutalement. Un détail dans un marché d'environ 2 millions de véhicules neufs mais un détail qui compte pour certaines marques. Telle Nissan sur un peu plus de 85 000 ventes, elle en réalise 3 500 avec le Navara. Une vedette qui s'inscrit dans une histoire de 80 ans comptant environ 15 millions de véhicules vendus, Navara et consorts. Aujourd'hui avec une capacité d'emport de 1 tonne sur son plateau arrière, la remorque possible de 3,5 tonnes, sans oublier ses 5 places et une garantie de 5 ans, le Navara se tient en haut de l'affiche et d'autant plus qu'il est fabriqué en Europe, dans l'usine de Barcelone. Mais en France, avec 183 grammes de CO2 au kilomètre, le N-Guard se verrait infliger, dès 2019, un malus de l'ordre de 10 000 € ! Un sérieux obstacle, même pour un 4x4 audacieux.

 

Nissan Double-Cab N-Guard en bref



Moteur : 2 298 cm3

Puissance : 140 kW (190 ch)


Vitesse maxi : 180 km/h


Dimensions : L: 5,33 m; l: 1,85; H: 1,84
Masse : 1 988 kg
Charge : 1 000 kg


Consommation moyenne : 6,9 l/100


Émissions de CO2 : 183 g/km


Malus écolo : 0 €


Prix : à partir de 45 301 € (28 010 € en King Cab dCi 160)

 

j'aime plus

  • Son assurance tranquille
  • Le tout en un
  • Les montées spectaculaires
  • Les descentes contrôlées

           
j'aime moins

  • Les marchepied boueux
  • Le gabarit en ville
  • Les menaces fiscales
  • Les commandes éparpillées
 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

AddThis Social Bookmark Button