Opel Combo Life : doué et malin Imprimer
CONSTRUCTEURS - ESSAIS
Samedi, 17 Novembre 2018 14:56

Le coffre dépasse le demi-mètre cube. Truffé de 28 rangements, l’habitacle s’offre à recharger un téléphone portable par induction et un ordinateur sur prise 220 V. Disponibles encore : le volant chauffant et le dernier cri des aides à la conduite.


Opel Combo Life prof - Photo 1L’Opel Combo 5e génération version Life : habitable, pratique, astucieux. Et en même temps pas dépourvu de style.

 

Supérieurement habitable dans ses 4,40 m, l’Opel Combo 5e génération, version Life (voiture particulière), rivalise de confort et sécurité avec les familiales compactes les mieux équipées. Dès l’entrée de gamme à 21 300 € (finition Essentia), les trois places en seconde rangée intègrent la monture Isofix. A bord du Combo Life, trois bambins voyagent dans les meilleures conditions.   

   En agglomération comme sur route et autoroute, le conducteur s’active parmi une cohorte d’« assistants ». Alerte anticollision, détection de piétons, freinage d’urgence automatique, reconnaissance des panneaux couplée au régulateur-limiteur de vitesse, signal de changement de voie intempestif, démarrage en côte sans recours à la pédale de frein, alerte de somnolence, Bluetooth mains libres : tout de série.  


Opel Combo Life portes coulissantes Photo 2Les portes coulissantes assurent un grand l’accès aux places centrales.


Opel Combo Life places AR photo 2 bisEn finition Innovation, trois fauteuils au rang 2 et des tablettes à disposition.


Cinq fauteuils individuels

  Au sommet de la gamme (Innovation) le ludospace Opel change de registre. Les passagers arrière voyagent à l’abri du soleil oblique comme des regards. Protégés par un « vitrage teinté athermique », ils occupent non plus la banquette de base (2/3-1/3) mais des fauteuils individuels. Escamotables un à un par intervention dans le coffre.

   Le toit panoramique du Cosmo Life Innovation transforme l’habitacle en puits de lumière. Intensité variable grâce à l’écran d’occultation à commande électrique. Divise en deux longitudinalement ce plafond de verre, un rangement façon rack aéronautique. Original mais pas inédit : Opel en avait équipé le Zafira en 2005.

    Pour compléter le chargement du véhicule, pour en prélever un seul élément, il n’y a pas obligation d’actionner le hayon. La lunette. Elle se déverrouille et s’ouvre séparément.  


Opel Combo Life toit Photo 3Le toit de verre du Combo Life Innovation illumine l’habitacle.


100 kg sur le toit, 1000 kg en remorque

   Non seulement vaste, mais encore cubique, le compartiment dédié aux bagages se prête à une spectaculaire dilatation. Large de 1,15 m entre passages de roues, le plancher du coffre varie de longueur en grand. De 0,914 m à 1,88 m une fois escamotés les sièges du deuxième rang.

   Le Combo Life dispose alors d’un volume utile multiplié par quatre. Plus de 2 m3. Une fourgonnette. En option, le fauteuil passager avant s’abat pour le transport à l’abri d’objets longs. Jusqu’à 2,70 m.

   Pour les retours de brocante, les rails de toit supportent 100 kg. Aux déménageurs, Opel propose le crochet « amovible sans outils » à 582 €. Apte à l’attelage d’une remorque de 1000 kg, le dispositif anticipe les trajectoires en lacet.


Opel Combo Life hayon Photo 4En option ou d’origine en finition Innovation, la lunette arrière s’ouvre séparément.


Des colis qui dépassent 3 m

   Dans les 4,40 m du Combo Life (dit L1), l’usine installe à la demande (600 €) deux fauteuils supplémentaires en troisième rangée. Les clients qui veulent plus, gestionnaires de navettes en particulier, préfèreront le Combo Life L2. Longueur 4,76 m, 5-7 places, mais du coffre dans toutes les configurations (jusqu’à 2,7 m3) avec possibilité d’embarquer un carton, voire une échelle, qui dépassent 3 m.

   A l’allemande, quoique sans abus de packs qui obligent l’intéressé à se gaver d’ajouts indésirés, les options foisonnent. Du volant en cuir chauffant (180 €, d’origine en finition Innovation) à l’antipatinage Intelligrip (240 €). De la prise 220 V (180 €) à l’aide au « stationnement avancé » (800 €).


Opel Combo Life long Photo 5Le Combo Life L2 : 4,76 m au lieu de 4,40.


Marche arrière avec vue sur la voie perpendiculaire

   Le système Intelligrip répartit le couple entre les roues motrices selon 5 modes : normal, neige, boue, sable, ESPoff. Sur certains sols (boue, sable) la tolérance d’un patinage limité favorise l’évacuation de la surface glissante. Une chance de retrouver de l’adhérence.   

   L’aide au stationnement associe radars avant/arrière, détecteur d’angles morts et caméra de recul à vision panoramique (180°). S’extrayant d’un parking en marche arrière, le pilote ne se dévisse pas plus le cou qu’au volant de la Mercedes-Benz Classe S. L’écran central du Combo montre l’allée perpendiculaire sur laquelle le véhicule va reculer.  

Opel Combo Intelligrip Photo 6 bisSur la console centrale, les commandes du régulateur de vitesse et de l’antipatinage.


L’exploit des motoristes

   Les quatre moteurs au choix développent de 75-102-131 ch en diesel et 110 ch en essence. Maestria des motoristes : le couple. D’un bloc à l’autre, il varie de 205 à 300 Nm mais toujours au même régime. 1750 tours/minute quels que soient le carburant, le nombre de cylindres (3, 4) et la cylindrée (1.2, 1.5).

   Au fil des kilomètres, le ludospace dernier cri d’Opel se révèle un peu plus sonore qu’une berline de sa classe. Volume et géométrie de la carrosserie obligent. La position de conduite procure la visibilité appréciée des inconditionnels du SUV. Tranquillisent, dans le trafic, les rétroviseurs extérieurs XXL.


Opel Combo Life 34 av photo 7Précis dans les virages, le Combo résiste à la prise de gîte.


Des kilomètres qui se dégustent

   Pour le ressenti de l’asphalte (ou de la piste) sous les pneus, pour la prévisibilité et la précision des trajectoires, le Combo 5e génération procure rien d’autre qu’une dégustation. Pourquoi s’en étonner ?

   Châssis, motorisation, transmission (jusqu’à 8 rapports avec la boîte automatique) : sous la marque Opel, ce qui fait avancer le véhicule porte la griffe PSA Peugeot-Citroën.  

   Tarif Combo Life 21 300 – 29 300 €. 7 places + 600 €.

Dominique Faivre-Duboz  

Spécimen

Opel Combo Life 1.2 : ludospace 4 portes dont 2 coulissantes, hayon arrière ou 2 portillons asymétriques, 5 ou 7 places, 4,41 m, 1.356 kg, coffre 597/2.126 dm3, Ø de braquage 10,8 m, réservoir 60 litres.
Moteur essence 3 cylindres 1.2 turbo, injection directe, 110 ch à 5.500 t/m, 205 Nm à 1.750 t/m. Boîte 6 rapports.
Performances 175 km/h, 11,8’’ au 0-100 km/h.
Consommation mixte homologuée 5,8–5,5 litres au cent. CO2 133–125 g/km.
Prix 21300-24900 €.


Combo Cargo : le van de l’année 2019

Opel Combo Cargo Photo 8Le Combo Cargo : de l’allure malgré le vitrage réduit.

 

Dans les mêmes gabarits que le Combo Life, autour des mêmes moteurs et transmissions, Opel lance le Combo Cargo. Un parfait jumeau en catégorie utilitaire. Cabine normale biplace ou triplace, ou cabine approfondie 5 places. Charge utile de 650 à 1000 kg dans 3,3 m3 ou 4,4 m3. Longueur de chargement de 3,050 m (cabine approfondie) à 3,44 m.

   Les objets plus longs, comme des planches, peuvent dépasser du véhicule, à l’arrière, grâce au girafon proposé en option (350 €).

   Comme à bord du Combo Life, le conducteur peut avoir en mains un volant chauffant, recharger son Smartphone sans fil, brancher son ordinateur sur courant 220 V.

   Le constructeur vante une manutention expéditive. « Il y a suffisamment de place entre les passages de roues pour qu’un chariot élévateur introduise deux europalettes, y compris dans le Combo Cargo le plus court ».

   Avec ses cousins germains Peugeot Rifter et Citroën Berlingo, l’Opel Combo a décroché sitôt sorti le trophée International Van of the Year 2019. Facile couronnement. Le jury lui a accordé 127 points contre 92 au Mercedes-Benz Sprinter, son plus proche rival.


Opel Combo AR ouvert Photo 9Portes latérales coulissantes et faible seuil de chargement (58 cm), le Combo Cargo embarque sans perte de temps jusqu’à 1 tonne de marchandise. Un voyant rouge au tableau de bord signale la surcharge.