La France en 100 voitures Imprimer
CONSTRUCTEURS - PLANETE CONSTRUCTEURS
Samedi, 15 Décembre 2018 15:14

Un ouvrage qui tombe à pic à l'heure où les « gilets jaunes » rappellent juste à point que la France ne serait pas ce qu'elle est sans l'auto.


2CV 100 voitures« Les 100 voitures qui ont fait la France » : une fresque géographique, économique et sociologique dans laquelle la 2 CV Citroën remporte incontestablement la palme.

 

En découvrant ce énième titre sur l'histoire de l'automobile en France, on imagine que c'est la seule volonté de rassembler en quelques pages des morceaux choisis qui a guidé ses auteurs. Simple en apparence, le dessein de Vincent Lalu et Robin Loison est pourtant beaucoup plus ambitieux. Il est vrai que quand on publie un ouvrage qui parle d'automobile aux éditions de « La vie du rail », l'envie de sortir des sentiers battus s'impose. Comprenez que s'ouvre devant vous une fresque géographique, économique et sociologique, comme ça simplement. Avec cette certitude, affirmée d'emblée, que si le chemin de fer a été « l'instrument de l'exode rural », l'automobile a permis à ces exilés de l'intérieur « de ne pas rompre avec leur terroir ». A méditer. Autant dire qu'en cette fin d'année 2018 marquée par des problèmes de moyens et de mobilité, l'ouvrage devrait figurer en bonne place sur le bureau de chaque ministre ou de chaque administrateur de notre quotidien.

 

Dacia Duster 100 voituresDacia Duster : le petit baroudeur qui a rendu « le 4x4 accessible aux Français ».

 

« Les 100 voitures qui ont fait la France » nous emmène en effet sur tous ces chemins ponctués de grands noms et de belles machines, sportives, hésitantes, conquérantes ou tout simplement utiles. De Léon Serpollet créateur de la « première automobile industrielle à vapeur » à Louis Renault qu'on ne présente plus, en passant par Jean-Albert Grégoire « le pionnier de la traction avant », aucun homme ni aucun fait majeur n'échappe à la sagacité des auteurs. Une saga qui, avant de brosser quelques pistes pour l'avenir, s'achève étonnamment sur un dernier maillon nommé... Dacia Duster. Certes roumain, mais en bon cousin de Renault, ce petit baroudeur s'est imposé en « SUV campagnard » ; il a rendu « le 4x4 accessible aux Français ».

Bugatti, Delaunay-Belleville, Peugeot, Rosalie, 203, Vedette et tant d'autres marques et modèles défilent sous nos yeux au fil des pages dans leurs plus beaux atours. Avec quatre pages, la 2 CV Citroën remporte incontestablement la palme suivi de près (trois pages) par l'incomparable DS et la 4 CV. Des photos, quelques références techniques mais aussi beaucoup d'anecdotes sur la face cachée de nos compagnes. Ainsi ce « nez de cochon » dont était affublé le D3, l'un des premiers utilitaires légers d'après-guerre. Le moteur s'était simplement avéré plus long que prévu par le dessin original...

Une belle façon de montrer que l'automobile bien comprise a encore toute sa place pour remplir de nombreux chapitres d'avenir. Qu'elle soit électrique ou à essence, achetée, louée ou partagée.

 

Les 100 voitures qui ont fait la France (La Vie du rail).